Environnement Environnement

Parc du 26ème centenaire

 

 

Infos pratiques

Horaires

Du 1er septembre 2023 au 31 mai 2024 : de 7h à 19h (horaire de fermeture de la dernière porte du parc).

Sous réserve de modifications

 

Parc doté d'une aire de jeux pour les enfants




Adresse

Rond-point Zino Francescatti
13010 Marseille

 

 

Un parc urbain en plein coeur de Marseille

Situé en plein cœur de Marseille, le Parc du 26e centenaire s’étend sur 10,5 hectares. Il a été aménagé sur le site de l'ancienne gare du Prado.


Lorsqu’en 1998, la Ville de Marseille achète le terrain à la SNCF, il y a longtemps que la gare ne sert plus qu’à la formation des trains transportant les ordures ménagères vers la décharge d’Entressen.
Pour la municipalité, la création du parc est alors un moyen de restaurer un tissu urbain "déchiré" par un site industriel à l’abandon.
De plus, la municipalité souhaite, grâce à cet espace vert de détente et de passage, recréer le lien qui existait entre les trois quartiers bordant la gare.

Les travaux ont commencé à l'automne 1999. Le parc a été inauguré le 23 juin 2001.

De conception très contemporaine, le parc s’inscrit cependant dans la mémoire commune, faisant référence aux vingt-six siècles d’histoire de la Ville. Certains vestiges conservés de la gare sont les témoins d’un passé encore vivant dans le souvenir de nombreux Marseillais.
L’eau y est omniprésente et fait écho à "l’Arbre de l’Espérance" qui se dresse à l’entrée principale. Les jets d'eau ont été conçus comme des fontaines ornementales. Il ne s'agit donc pas d'aires de jeux (risques pour les enfants).

Quatre jardins thématiques symbolisent la mixité culturelle de la population et l’ouverture de Marseille sur le monde :

  • le Jardin provençal, structuré en terrasses
  • le Jardin oriental, de style arabo-andalou
  • le Jardin africain, animé de dunes
  • le Jardin asiatique rappelant les jardins japonais

Les plantes y sont disposées en fonction de leur forme et de leur capacité à illustrer ou à évoquer le style souhaité. Il ne s’agit pas de jardins botaniques, au sens scientifique du terme, car les plantes ne sont pas sélectionnées en fonction de leur véritable aire d’origine.
En effet, les Marseillais, grâce à leur grand port, ont toujours été en relation avec la Méditerranée, mais aussi l’Afrique, le Moyen et l’Extrême Orient. Ainsi, différentes espèces végétales ont réussi à s’acclimater à Marseille.

Ce parc a obtenu, en 2005, le label "Jardin remarquable" du ministère de la Culture.

Dans ce parc du XXIe siècle, le promeneur découvre un mail pavé et planté, longé d'un canal de 26 jets d'eau et d’un hangar, vestige de l'ancienne gare, qui abrite aujourd’hui un salon de thé.
Le parc paysager est composé d’un lac de 30 00 m² surplombé d'un belvédère permettant d'admirer Notre-Dame de la Garde et les collines de Saint-Cyr.
Il dispose également d’un terrain de boules et de deux aires de jeux pour enfants.
Des salles de conférences et d'expositions ont également été édifiées, près de l'entrée principale, place de la fontaine de l'Espérance.­