Vous êtes ici

Le contournement de Marseille devient réalité !

01 décembre 2017

Depuis plusieurs années, Marseille a engagé une véritable mutation de ses infrastructures routières pour faire de son centre-ville un cadre de vie apaisé où voitures et modes de déplacements doux trouvent leur place aux côtés des larges espaces publics rendus aux piétons : création des tunnels, recul de l’autoroute A7, réaménagement du Vieux-Port, requalification de la rue de Rome avec le prolongement du tramway…

Une étape supplémentaire a été accomplie en 2016, avec l’ouverture de la L2 Est, initiant ainsi le projet longtemps attendu de rocade de la deuxième ville de France.
Avec le lancement des travaux du Boulevard Urbain Sud, et la livraison au printemps prochain de la L2 Nord, c’est l’aboutissement du contournement de Marseille qui se concrétise.

Grâce à ces nouveaux équipements publics, c’est 20 à 30% de véhicules en moins qui n’auront plus besoin de traverser l’hypercentre et un gain de temps indéniable pour les 200 000 métropolitains qui se rendent chaque jour à Marseille, ou ceux qui transitent entre Aix et Aubagne.

La finalisation du contournement de Marseille permet désormais d’engager la requalification du Jarret et du Cours Lieutaud : ils deviendront, à l’horizon 2020, des espaces de circulation apaisés avec des voies arborées, pensées pour les transports en commun et les cyclistes. Une vaste requalification du centre-ville de Marseille pourra également être engagée.

S’inscrivant dans le cadre de l’Agenda de la mobilité métropolitaine, l’ensemble de ces aménagements représente un investissement sans précédent de près de 400 millions d’euros pour la Métropole Aix-Marseille-Provence au cours des prochaines années.
Le Département des Bouches-du-Rhône apportera un très large soutien à Marseille pour l’ensemble de ces infrastructures
indispensables à l’attractivité et à la qualité de vie de la capitale régionale.


Cliquez sur l'image pour agrandir





Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille et Président de la Métropole Aix-Marseille-Provence a rappelé que "depuis plusieurs années déjà, Marseille a engagé une véritable transformation de ses infrastructures routières et travaillé au contournement de la ville qu’il convient d’achever pour changer radicalement et durablement la circulation dans nos rues." Il a souligné que "ce programme ambitieux d’investissements, le plus important depuis les autoroutes d’après-guerre, fera date pour plusieurs générations auxquelles nous entendons léguer une ville pacifiée."
 
Rappelant que ces travaux de contournement s'accompagneront de la requalification de grands axes de circulation du centre de Marseille - Jarret, cours Lieutaud et boulevard Garibaldi - il a annoncé "une nouvelle ère pour ces artères historiques afin d'agir sur le décongestionnement des voies de circulation marseillaises".
Le maire et président de la Métropole a mis l'accent sur l'engagement exceptionnel du Département des Bouches-du-Rhône dans le financement de ces projets, à hauteur de 218 millions d'euros (soit 56% du budget global).

La rocade L2 va permettre de relier les autoroutes A50 (Aubagne et Est du département) et A7 (Aix-en-Provence et Nord du département).
Ouverte partiellement depuis 2016 dans sa partie Est, la L2 va connaître son achèvement, dans quelques mois avec la livraison de la L2 Nord.
Dans le même temps, les travaux du Boulevard Urbain Sud (BUS) vont être lancés assurant ainsi, à terme, le prolongement naturel de la L2 jusqu'à la mer.
L'ensemble permettra de finaliser le contournement de la ville, tant attendu et maintes fois repoussé, au fil des décennies.

Le Boulevard Urbain Sud est le prolongement  naturel de la L2 jusqu’à la mer.
Il concrétise l’aboutissement du contournement de la ville et permettra notamment aux habitants du littoral sud de rejoindre plus rapidement le réseau autoroutier.
Cet axe majeur est pensé comme un espace de circulation apaisé, où tous les modes de transports cohabitent, y compris les mobilités douces.
Déclaré d’utilité publique le 8 septembre 2016, le projet a évolué au fur et à mesure des phases d’études et de concertation menées avec élus et les citoyens.

Le chantier va se dérouler en plusieurs tranches géographiques :

  • La première débute au niveau de l’échangeur Florian où le Boulevard Urbain Sud se connecte à la L2.
  • Elle continue avec un profil à 2 x 2 voies dans chaque sens de circulation jusqu’à Sainte-Marguerite et comprend la réalisation de 3 tranchées couvertes dont les espaces en surface seront aménagés et requalifiés en parcs urbains et paysagers.
  • De profil variable, les travaux des tranches suivantes seront engagés ultérieurement, pour une ouverture complète du Boulevard Urbain Sud en 2022.


Cliquez sur l'image pour agrandir

 

 



Utilisé jusqu’à présent comme le périphérique naturel de Marseille, la rocade du Jarret va voir diminuer sa fréquentation automobile de 20 à 30%.
Déjà, l’ouverture de la L2 Est a permis de réduire le trafic routier sur cet voie transversale du centre-ville. Il va désormais pouvoir faire l’objet d’une requalification complète et devenir un véritable boulevard urbain arboré, donnant une large place aux transports en communs et aux vélos.

Les objectifs du projet :

  • Apaiser la circulation automobile
  • Rééquilibrer l’espace au profit des autres modes de déplacement
  • Élargir les trottoirs
  • Créer des pistes cyclables continues
  • Assurer une circulation efficace des transports en commun
  • Aménager des espaces publics de qualité
  • Améliorer la desserte de l’hôpital de la Timone


Cliquez sur l'image pour agrandir


Après le réaménagement du Vieux Port, la rénovation de la rue de Rome pour le prolongement du tramway ou encore la requalification de la rue Saint-Ferreol et de la
rue Paradis, le centre-ville de Marseille poursuit sa mutation.
Le Cours Lieutaud, trait d’union naturel entre La Canebière et le Boulevard Baille, va à son tour se transformer pour devenir un axe de circulation apaisé, arboré, avec des trottoirs élargis, permettant aux piétons de se réapproprier leur quartier.
Axe majeur de circulation à Marseille, le cours Lieutaud se situe sur le tronçon Est de la ceinture de boulevards du centre-ville et permet l’accès à la gare Saint-Charles et à l’A7 (tunnel) depuis le centre et les quartiers Sud.
La requalification de cet axe portera sur 1 300 mètres, de la Canebière au boulevard Baille en intégrant le boulevard Garibaldi (32 000 m² environ).

Les travaux seront réalisés en 2 phases :

  • Première phase : entre le boulevard Baille et le boulevard Salvator (15 000 m2)
  • Deuxième phase : entre le boulevard Salvator et la Canebière en intégrant le Cours Garibaldi (17 000 m2)



Cliquez sur l'image pour agrandir



Les grands projets d'infrastructures en images

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet